La conférence  qui a duré plus de 2h a regroupé les étudiants de plusieurs départements dans l’amphithéâtre du bloc B de l’Université Internationale Collège. Dans les échanges entre les étudiants et les conférenciers, plusieurs conseils ont été donnés notamment l’autopalpation du sein.  Au sortir de cette rencontre,  Docteur Aissatou DIALLO l’une des conférencières a expliqué le pourquoi du choix de ce thème « c’est à la demande du ROTARAC  club qui voulait que l’on fasse une sensibilisation sur le cancer du sein. Mais il faut noter que c’est une maladie qui est très fréquente dans notre pays. Donc faire une communication la dessus est une bonne initiative parce que cela nous permettra d’éviter plusieurs cas », a-t-elle  précisé.

Ce temps passé avec les étudiants réjoui Docteur Aissatou DIALLO. Selon elle, les explications données semblent avoir été bien comprises par l’auditoire  «  nous avons  d’abord procédé à un prétexte.  Après cela, nous avons commencé la sensibilisation et j’avoue que les étudiants ont participé pleinement aux débats et nous avons ensuite fait un proteste pour voir si réellement ce que nous avons dit a été assimilé.  Nous sommes très contents de voir que ce que nous avons dit a bien sûr été assimilé ».

Justement, ces explications semblent êtres tombées dans de très bonnes oreilles.  Sylla M’ma Hawa étudiante en santé « franchement, on a tiré beaucoup de leçons à l’issu de cette rencontre. Ils nous ont expliqué  les causes, les conséquences et surtout faire chaque fois l’autopalpation pour savoir si on n’est pas atteint du caner du sein ».

Selon des données, en Guinée plus de 600 cas de cancer de seins sont enregistrés chaque année avec 300 décès.

  Abdourahmane BAH étudiant en licence 3eme année journalisme et communication à l’UNIC

 

Partagez

There are no comments yet.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked (*).