Ce lundi, alors que la grève générale illimitée déclenchée par le syndicat de l’éducation est entrée à son 29eme jour, des manifestations sont en cours à Boulbinet et au niveau du marché du Niger, centre administratif de Conakry.

Des enfants de Conakry s’adressant au président Alpha Condé

Des pneus sont brûlés sur les axes routiers, des barricades sont érigées et des slogans hostiles au président Alpha Condé sont tenus. La circulation a été perturbée par endroit, des entreprises qui avaient ouvert ont aussitôt fermé.

Par la même occasion, des activistes de la société civile regroupés au sein du collectif ‘’Mobilisation citoyenne pour sauver l’école guinéenne’’ ont décidé d’organiser des cours au niveau des différents ronds-points de la capitale.  Avec des tableaux, ils entendent accentuer la pression sur le gouvernement qui tarde à payer les 40% réclamés par les grévistes du SLECG, syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée.

Mamadou Samba Sow

Partagez

There are no comments yet.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked (*).