Kindia: risque de fissure du SLECG

0
8

Cette réunion d’une importance capitale s’est tenue au centre de formation professionnelle de Kindia (CFP) entre les autorités et les enseignants. Il était question de savoir comment sortir de la crise qui prévaut au niveau de l’éducation qui perdure il y a de cela un mois a constaté notre correspondant.

Madame le gouverneur de la région Hadja Sarangbè Camara a d’abord expliqué le contexte qui prévaut notamment les concessions faites par le gouvernement dans le payement des 40% par échelon chose que le syndicat a rejeté en bloc. Elle a tenu à écouter les enseignants.  Ces derniers à tour de rôle ont exprimé leur ras-le-bol. Cet enseignant s’explique: « moi j’ai mal au cœur, cela fait un mois que nous sommes dans cette grève. Les syndicats doivent comprendre cela. Il y a eu concession du côté du gouvernement ce que les syndicats ont refusé sans pour autant proposé quelque chose à l’Etat. »
Un autre aussi a indiqué que la grève avait été minimisé d’où la crise qui perdure. Certains ont été durs dans leurs propos « La grève interminable n’arrange personne. Nous sommes essoufflés. Ces 8 millions dont on parle c’est un rêve, le métier d’enseignant est noble, on ne vient pas ici pour s’enrichir si tel est le cas mieux vaut aller faire le commerce. »

Par contre, certains enseignants veulent reprendre les cours mais ils demandent que les concessions scolaires soient sécurisées. D’explication en explication, madame le gouverneur a finalement demandé aux enseignants s’ils peuvent reprendre les cours mardi. Face à cette question un silence de cimetière s’est installé dans la salle. Ceux qui veulent reprendre les cours ont exigé que leur sécurité soit assurée et que la sensibilisation soit menée des enseignants mais aussi des parents d’élèves. A cet effet, un calendrier a été élaboré pour rencontrer les enseignants de chaque école afin de les inviter à reprendre les cours. C’est sur une note d’espoir que les enseignants et les autorités de Kindia se sont quittés.
Siba Toupouvogui depuis Kindia

Partagez

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here