La direction des sports universitaires a conféré ce mercredi avec la presse à l’université Général Lansana Conté de Sonfonia autour de l’organisation de la quatrième édition des jeux universitaires de Guinée.

La compétition qui verra s’affronter les établissements publics et prévis est prévue du 21 avril au 3 mai 2018. Maurice Togba Haba, directeur des sports universitaires a donné les détails liés au tournoi « toutes les universités privées vont prendre part à la compétition. Avec les compétitions préliminaires, elles ont une poule de cinq universités. Mais vu qu’elles sont plus que 5, beaucoup vont manifester le désir de participer à nos activités. Donc on va organiser un tour éliminatoire qui va aider la direction à constituer les cinq équipes des universités privées.  Dès le 9, il y aura le tour éliminatoire des universités privées jusqu’au 12. Entre le 12 et le 21, nous allons organiser le lancement de cette 4eme édition qui sera présidée sans doute par notre ministre. »

Il a ajouté que les universités sont reparties en zone. La zone 2 compte Kindia, la zone 3  Kankan et Conakry est la zone 1. Dans la capitale, les stades de Sonfonia et Kabinet Kouyaté de Matoto sont retenus pour les matchs.

Dr Daniel Lamah, secrétaire général de l’université de Sonfonia, est revenu sur la place du sport dans l’enseignement supérieur « le sport, les arts et la culture, ont une très grande importance à la fois dans l’éducation et la formation  citoyenne et le développement de la nation. Je vous invite à beaucoup plus de concentration pour une bonne planification des activités. »

Les autorités accordent de l’importance aux jeux qui s’ouvrent dans quelques semaines. C’est pour cette raison que la sécurité constitue une des priorités. Colonel Patrice Doré responsable de la sécurité des jeux prévient « cette fois-ci j’ai été mandaté par les ministres de la sécurité et de l’enseignement supérieur de veiller sur le tournoi universitaire de cette année. Parce que nous devons aller à l’extérieur. Si nous faisons bien les choses, nous serons bien représentés. Je dis à tous les cadres techniques et aux directeurs des sports universitaires privés et publics, cette fois-ci nous n’allons pas tolérer les fautes. Tout directeur des sports universitaires qui va se hasarder à faire jouer des mercenaires sera poursuivi et arrêté. Je demande à tous les cadres de mettre des dossiers propres sur le terrain. Je veux que nous commencions bien et que nous terminions bien».

Chaque université participante devra mettre la main à poche en déboursant la somme de 500.000 francs guinéens.   Précisons que la Guinée est appelée à participer en juillet prochain aux jeux universitaires africains prévus en Ethiopie.

Mamadou Samba Sow 

Partagez

There are no comments yet.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked (*).