La deuxième édition du forum de l’étudiant guinéen a pris fin ce samedi au palais du peuple de Conakry. La cérémonie a été une occasion pour décerner des prix aux lauréats des concours mathématiques et littérature.

Pour ce qui est du concours mathématique du FEG, c’est Guillaume Hawing professeur à l’université Mahatma Gandhi qui a donné les résultats. Il a précisé que 20 universités et 34 écoles secondaires ont pris part à la compétition. Finalement, au niveau des lycées, Sylla Mamadi de Mahatma Gandhi est arrivé premier. Il est suivi de Dramé Hamidou de la Sainte-Marie de Dixinn et la troisième place est revenue à Kaba Sanoussy du lycée d’excellence professeur Alpha Condé. Chacun des lauréats a obtenu une tablette Sincery et des livres offerts par Conakry capitale mondiale du livre.

Dans l’enseignement supérieur, les universités publiques n’ont laissé aucune place aux privées. Diallo Mamadou Yacine de Gamal Abdel Nasser est le premier, la deuxième place est occupée par Bah Mamadou Oury de la même université et le troisième est Bah Mamadou Mouctar de l’institut supérieur des sciences de l’éducation de Guinée.

Le prix spécial mathématique du forum a été accordé à Sylla Mamadi du lycée Mahatma Gandhi. Le ministre de l’enseignement supérieur a annoncé qu’il accorde également une tablette à deux filles qui ont participé au concours.

Les jeunes avaient aussi la possibilité de tester leurs compétences en littérature. C’est ainsi que pour le slam, Marlyatou Diallo de l’université Gamal Abdel Nasser s’est imposée à la première place. La deuxième est occupée par Gaston Kambadouno et Saidou Baldé de l’école du tourisme trône à la troisième place.

Dans la catégorie jeune écrivain, Moussa Lamah est premier, Mamadou Lamine Diallo est deuxième et Fatoumata Madina Baldé est troisième. A ce niveau, des livres, dons de l’UNESCO ont été remis aux heureux gagnants.

Côté discours, Abdoulaye Yéro Baldé, ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique a indiqué que le forum est devenu un des hauts lieux de rencontre où se discute les questions liées à l’éducation en Guinée. Il a en outre rappelé que plusieurs thèmes dont ceux portants sur le civisme ou la technologie ont été abordés au cours des trois jours d’échanges. Il dit être heureux de l’engouement que le FEG a suscité chez les élèves, étudiants et encadreurs.

Pour sa part, le premier ministre Mamady Youla, a noté que la Guinée a besoin d’une formation de qualité pour réussir son développement. Il a exhorté le ministère à améliorer les programmes et recherches universitaires tout en mettant un accent particulier sur l’adéquation formation-emploi. Aux étudiants et élèves, le chef du gouvernement a dit que de telles rencontres sont faites pour les pousser à la curiosité.

La deuxième édition du forum de l’étudiant guinéen a eu pour pays invité d’honneur, le Burkina Faso qui a dépêché son ministre de l’enseignement supérieur à Conakry. D’autres délégations venues du Sénégal, de la Côte-d’Ivoire et d’Inde ont répondu à l’invitation.

Cette cérémonie de clôture a enregistré la prestation des troupes artistiques de l’université René Levesque, de l’institut supérieur des arts de Guinée (ISAG) et la projection d’un journal en langue nationale soussou fait par les étudiants de l’institut supérieur de l’information et de la communication (ISIC) de Kountya.

Du 10 au 12 mai, les participants au FEG ont pu suivre des débats sur comment réussir son bac ? le développement personnel, la rédaction d’un CV et lettre de motivation, l’enseignement à distance ou les innovations technologiques : un écosystème à valoriser…

Mamadou Samba Sow

Partagez

There are no comments yet.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked (*).