FESTAF : vers la récompense des talents féminins

0
7

La première édition du festival des talents féminins aura lieu au mois de novembre prochain à Conakry. En prélude à cet événement, les initiatrices du projet ont convié la presse et d’autres invités à un échange sur la question.

Fofana Hadja Bobo, président du festival des talents  féminins a cité le principal objectif du FESTAF. Il s’agit selon elle de la promotion des talents féminins à travers les créations artistiques : la musique, la peinture, la danse, la sculpture, l’artisanat et le sport.

Elle ajoute que l’événement proprement dit est prévu en novembre 2018. Il va s’étendre sur trois jours. Pour la première phase, il y aura des échanges entre les femmes, une manière de dire aux jeunes filles de s’impliquer de façon effective dans les instances de prise de décisions et surtout savoir comment concilier le foyer et la profession. La deuxième phase vise à permettre aux femmes de s’évaluer dans différents domaines. Plusieurs compétitions sont aussi prévues y compris des disciplines sportives comme la boxe et le judo. La troisième phase sera consacrée aux remerciements et la remise de deux prix.

Lors de la cérémonie de lancement, de nombreuses femmes ont pris la parole pour retracer leurs parcours. Mme Irina Condé, peintre russe qui est en Guinée depuis 30 ans a été citée en exemple pour ses efforts d’assistance aux jeunes talents guinéens.

Diallo Dalanda ‘’Tana’’, une actrice du cinéma a expliqué qu’elle n’a pas fait l’université, mais pourtant, elle a réalisé son rêve. Kadija Bah ne regrette pas le fait d’avoir embrassé les arts. « Le théâtre a été ma plus grande école. J’étais très timide. » Elle se félicite de voir de telles initiatives qui rassurent quant à la relève.

Traoré, une guinéo-ivoirienne a échoué trois fois au bac avant d’abandonner l’école et se lancer dans d’autres activités. Elle a fini par rejoindre l’université après avoir repris le baccalauréat. Aujourd’hui, la jeune dame est diplômée en journalisme-communication et gère une entreprise de recyclage de pneus.

Les œuvres de mademoiselle Traoré exposées au studio Kirah à La Minière à Conakry

L’une des révélations de cette rencontre est Djenab Diallo, élève en classe de 10eme année. Agée de 15 ans, elle fait des tableaux grâce à son talent en peinture.

Ansoumane Djessira Condé, animateur culturel a encouragé Fofana Hadja Bobo « tout est question d’argent maintenant. Tu soulèves de l’espoir, nous allons vous accompagner à communiquer à la RTG. »

La rencontre a également enregistré des prestations artistiques dont celle de l’humoriste Commando Moustik.

Mamadou Samba Sow

Partagez

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here