Ce lundi 14 mai 2018, un concours organisé par l’entreprise de communication et service SANAÏ PRODUCTION a opposé les différentes écoles de la ville de Boké. Au finish, deux établissements sont sortis victorieux.

Parmi les écoles participantes figurent le lycée Filira, Yomboya, Ousmane Sembène, Élite, Sacré-Cœur, Albert Einstein, Excellence, Habidra, Lamine Guirassy. Chacune d’elles a été représentée par deux candidats : un collégien et un lycéen. La première phase a opposé les collégiens dans les matières d’enseignement et en culture générale. A ce niveau, c’est le candidat de la 10ème année du groupe scolaire Excellence qui a remporté le trophée.  La deuxième phase qui a opposé les lycéens a vu le triomphe d’une élève de la 12ème année en sciences expérimentale au lycée Filira.

Plusieurs élèves, encadreurs et professeurs ont massivement participé à cet événement culturel et scientifique. Le président de SANAÏ PRODUCTION Samuel Léno nous a indiqué que sa société dispose d’une machine importée de la Chine qui permet d’assurer l’arbitrage automatique lors de telle compétition. C’est comme l’émission question pour un champion en France ; assure t-il. Des encadreurs ont été formés pour la manipuler. Il a ajouté que ce jeu vise à aider les jeunes élèves du primaire, du secondaire et même de l’université à mieux apprendre, à se cultiver. Monsieur Samuel Léno n’a pas manqué de remercier les encadreurs « Nous sommes vraiment satisfaits, très ravis de tous les encadreurs. Ils étaient tous présents et très motivés et ils ont joué des rôles très importants pour nous. Ils ont mobilisé les élèves dans la discipline. »

Monsieur Soufiane Mamadouno professeur de philosophie et de français au groupe scolaire l’Elite a encouragé les organisateurs à faire ces jeux pareils dans les écoles, car pour lui, il permet aux élèves de s’exprimer en public. Pour Augustin Léno élève en 12ème année sciences mathématiques au groupe scolaire l’Elite, malheureux finaliste, c’est un jeu très attirant qui encourage les élèves à travailler « Bien sûr j’ai perdu la finale, mais pour moi je n’ai pas perdu car cela me permet de fournir encore beaucoup d’efforts pour améliorer mon niveau en culture et science. »

Chez Aziza Amal Bent Ahmad, lauréate en classe de 12ème année sciences expérimentale au lycée Filira, la joie est immense « D’abord, je suis très contente pour ma victoire, mais aussi contente parce que j’ai découvert beaucoup de choses au cours de ce jeu. J’ai aussi rencontré des personnes merveilleuses. » Elle a invité tous ses amis élèves à apprendre et à accorder plus de sérieux aux études.  La jeune fille a encouragé ses concurrents pour les efforts consentis. Bent Ahmad estime tout simplement que sa victoire est un honneur pour tous les lycéens de Boké.

Ibrahima Sarifou Bah, élève de la 12ème année sciences sociales au groupe scolaire l’Elite de Boké

 

Partagez

There are no comments yet.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked (*).