Mory Sangaré : tout sur le nouveau ministre de l’éducation nationale

0
21

Au ministère de l’éducation nationale, Ibrahima Kalil Konaté cède sa place à Mory Sangaré, un fonctionnaire du département qui a bénéficié de la confiance du chef de l’Etat dans la soirée du 26 mai 2018. Laplumeplus.com revient sur le parcours du tout nouveau ministre.

Mory Sangaré est né le 23 février 1957 à Pita (Fouta Djallon). Marié et père de cinq enfants, monsieur Sangaré a entamé ses études primaires à l’EP du centre de Guéckédou avant de se retrouver à l’école primaire du camp Mbalia de Koundara. C’est dans cette ville qu’il obtient en 1972 son certificat d’études primaires.

Au secondaire, il fréquente le collège CER 2eme et 3eme cycle 22 novembre de Koundara où il passe le brevet d’étude du premier cycle. C’est sur place au lycée du même nom qu’il décroche également son baccalauréat en 1978.

Mory Sangaré sera finalement orienté à l’institut polytechnique Julius Nyéréré de Kankan en physique-chimie. Il est détenteur d’une maîtrise en chimie. En 2003, celui qui va gérer désormais le ministère de l’éducation a suivi une formation des professeurs d’écoles normales à l’ISSEG.

Le 5 avril 1985, Mory Sangaré est engagé dans la fonction publique en tant professeur de lycée. De 1985 à 1986, il dispense des cours de physique au collège de Donghol-Touma dans Pita. De 1986 à 2002, il est professeur de chimie et physique au lycée Oustoyah de Pita. Entre 2001 et 11, il est professeur de sciences et technologie à l’ENI de Labé. De 2008 à 2011, il est directeur des études de l’école normale d’instituteurs de Labé. De 2011 à 2017, Sangaré est inspecteur régional de l’éducation de Labé. Depuis 2017, il occupait le même poste à Mamou.

Mory Sangaré a également milité dans le syndicalisme et la politique.

De 1992 à 2002, il est secrétaire général adjoint du bureau préfectoral du SLECG de Pita. En 2002, il devient secrétaire général adjoint de l’USTG chargé des conflits et négociations de Pita. En 2006, il est point focal de la CONAG-DCF pour la région de Labé. De 1992 à 2016, Sangaré Mory occupe le poste de secrétaire général de la section RPG de Pita. Depuis 2016, il est coordinateur général du RPG-arc-en-ciel de Mamou qui comprend les préfectures de Mamou, Dalaba et Pita.

En plus du français, le nouveau ministre de l’éducation parle les langues nationales Maninka, Pular et Soussou.

Transmis par Boubacar Ramadan Barry    depuis Mamou

Partagez

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here