195 étudiants de l’UNSIM (université de Simbaya) et de l’IPROSIM (institut professionnel de Simbaya) ont reçu leurs diplômes de fin d’études ce samedi au palais du peuple de Conakry. La cérémonie a regroupé plusieurs responsables éducatifs, étudiants et parents.

Dr Ousmane Souaré, administrateur général de l’UNISIM-IPROSIM

C’est d’abord Dr Ousmane Souaré administrateur général de l’UNISIM-IPROSIM qui a pris la parole pour noter que « les étudiants sortants de l’UNSIM, au nombre de 156 ont reçu leur formation dans les programmes de licence du système LMD au sein des facultés ci-après : la faculté des lettres et sciences humaines avec les départements de sociologie, langue arabe, journalisme et communication. La faculté des sciences économiques et de gestion avec les départements économie-finance, administration des affaires et banque-finance. La faculté des sciences politiques et juridiques avec les départements de droit, droit des affaires et relations internationales. La faculté des sciences et technologie avec les départements de génie informatique, génie civile, télécommunication, mines et géologie. Ceux de l’IPROSIM dont l’effectif est de 39 étudiants ont bénéficié d’une formation professionnelle avec à la clé un diplôme de BTS (brevet de technicien supérieur) dans deux départements : le département tertiaire avec les filières de comptabilité-gestion, informatique et gestion, banque-assurance, tourisme et hôtellerie et secrétariat bureautique. Le département technique avec les filières de génie informatique, BTP (bâtiment et travaux publics), électricité et topographie. »

L’ancien ministre de l’éducation nationale a ajouté que son institution a mis sur le marché depuis sa création en 2012, 596 diplômés dont 489 pour l’UNISIM et 107 pour l’IPROSIM. Parmi ces anciens, trois ont obtenu des stages à la BICIGUI et l’un d’eux poursuit sa formation actuellement en France et fait un stage à la BNP Paris-bas.

Dr Souaré a exhorté les étudiants sortants à plus de sérieux dans leur nouvelle vie « vous entamez une autre étape importante de votre vie, celle de la vie professionnelle qui se distingue de la vie estudiantine. Je vous souhaite bonne chance sur le marché de l’emploi, que chacun de vous jouisse pleinement de sa formation au service de sa famille, de sa société et pourquoi pas de la Guinée toute entière. A ce niveau, je vous demanderai de ne pas être des demandeurs d’emplois, mais des créateurs d’emplois. »

Les diplômés par la voix de leur président Jean Dobo Inapogui semblent avoir compris le message. Il dira qu’il s’agit d’un jour pas comme les autres. L’orateur a reconnu que les années de formation passées à l’UNISIM-IPROSIM ont été denses tout en rendant hommage au corps professoral.

De son côté, Dr Lansana Sylla directeur national de l’enseignement supérieur privé a demandé aux jeunes sortants de se trouver eux-mêmes du travail surtout en apprenant l’anglais. L’autre conseil qu’il leur aura donné c’est de ne jamais oublié d’offrir des opportunités à l’UNSIM-IPROSIM pour ceux qui s’ils se rendront à l’étranger.

Plusieurs enseignants ont été distingués lors de la cérémonie en recevant des satisfécits de la direction de cette institution d’enseignement. Dans les rangs des étudiants également, les meilleurs ont été cités en première position et leur bravoure magnifiée. Parmi eux on retiendra : Aissatou 1 Bah (banque-finance), Moustapha Bah (économie-finance), Mamadou Makka Bah (administration des affaires), Mamadou Hady Minthé ou encore Ibrahima Sow (arabe).

Le groupe d’étudiants lauréats avec le parrain

Un défilé de mode dont la tenue de la première styliste n’a pas été appréciée par certains et la prestation de l’humoriste Sow Pédro ont agrémentés la rencontre.

La boucle a été bouclée par le baptême de la promotion qui porte désormais le nom d’Alpha Bacar Barry. Ce dernier est un jeune modèle patron de l’entreprise de micro-finance Jatropha. Parlant de l’intéressé, Dr Ousmane Souaré a admis que c’est « un jeune cadre talentueux. »

Alpha Bacar Barry parrain de la promotion

Monsieur Barry ému par le choix porté sur sa personne a tout naturellement prodigué de sages conseils à ses jeunes frères en quête d’emploi « UNISIM désormais est ma maison. Mais ce n’est pas la fin de vos peines, c’est le début…apprenez à travailler dur, à être disciplinés dans le travail. » Il a par ailleurs exhorté les uns et les autres à s’adonner à l’agro-industrie.

Une partie du corps professoral de l’UNISIM-IPROSIM

Pour rappel, la première promotion de l’UNSIM-IPROSIM a porté nom de feu Alpha Oumar Bah (AOB) ancien professeur de ladite université. La deuxième promotion a été nommée Elhadj Ousmane Souaré et la troisième Kabinet Komara.

Mamadou Samba Sow et Abdoul Baldé  

Partagez

There are no comments yet.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked (*).