Kindia : les acteurs de l’éducation proposent la rentrée au 3 octobre

0
43

La première session du comité préfectoral de pilotage de l’éducation (CPPE) au compte de l’année 2018 s’est tenue du 27 au 29 août 2018 dans l’enceinte de la salle du CECOJE. Durant 3 jours, les acteurs de l’éducation ont fait le bilan de l’année scolaire 2017-2018 et ont défini les perspectives pour la réussite de celle de 2018-2019. L’une des recommandations phares issue de ces 3 jours de travaux est celle d’ouvrir les salles de classe le 3 octobre contrairement au 17 septembre.

Dans leurs recommandations lues par Aboubacar Diaby, les participants souhaitent que la rentrée des classes 2018-2019 soit faite le 3 octobre pour diverses raisons. Cela pour permettre au ministère de l’éducation de : programmer la rentrée administrative le 17 septembre, d’acheminer les fournitures dans les DPE le 25 septembre et aux parents de nettoyer les concessions scolaires avant le 30 septembre, d’acheter les fournitures et les tenues des élèves avant le 3 octobre.

Le directeur préfectoral de l’éducation de Kindia Ousmane Aissata 1 Camara a dégagé le bien fondé de la session. Selon lui, cette session est une opportunité pour les acteurs de discuter et d’envisager des solutions : « La session du CPPE est un espace de concertation approprié qui offre l’opportunité aux différents acteurs d’échanger autour des problèmes de l’école et de dégager des perspectives permettant de relever les défis qui interpellent les uns et les autres
» a-t-il expliqué.

Il a également été proposé de poursuivre la sensibilisation des parents d’élèves notamment dans les communautés de Molota, Samaya, Bangouya pour une inscription massive des enfants au CP1. A rappeler que ce sont les membres statutaires répartis comme suit : DPE, partenaires sociaux, directeurs d’école/ chefs d’établissement, des services préfectoraux qui ont pris part à cette rencontre.

Siba Toupouvogui

 

Partagez

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here