Assainissement: les étudiants dénoncent des opérations qui perturbent les cours

0
131

Les derniers samedis de chaque mois  sont désormais consacrés à l’assainissement à Conakry de 06 heures à 11 heures. La circulation est ainsi interdite  par le gouvernement. Cette mesure joue sur les étudiants qui sont empêchés d’arriver à temps dans les universités.

Cette décision pose problème au niveau des étudiants qui sont obligés d’être  à l’heure au sein de leurs établissements. Fanta Nabé de la licence I sciences de l’éducation à l’institut supérieur des sciences de l’éducation de Guinée a trouvé assez de difficultés pour rallier l’ISSEG : « le déplacement n’a pas été facile pour moi. D’habitude j’empruntais la voiture, aujourd’hui j’étais obligé de prendre la moto et cela m’a valu beaucoup de dépenses. » Poursuivant, Fanta lance une invite aux autorités de l’ISSEG afin qu’elles trouvent une solution à ce problème car selon elle le samedi tombe sur un jour d’évaluation.

Abdoulaye Samoura est étudiant en licence 3 langue française, il dit être contraint de faire un marathon pour rejoindre l’ISSEG : « cette journée d’assainissement pose problème avec le blocage des routes. Moi j’ai marché de Sonfonia jusqu’ici et ce n’est pas la première fois.»

A la question de savoir si les autorités administratives de l’ISSEG ont entrepris des démarches pour trouver une solution à ce calvaire, Monsieur Mamadou Barry chef section langue anglaise répond : « les samedis consacrés à l’assainissement, je bouge à 6 heures parfois. Avant, j’avais même demandé aux étudiants de faire la même chose mais c’est difficile pour eux. Alors on a fait des propositions pour que les cours de ces samedis soient reportés au dimanche. »

Mamadou Bhoye Barry étudiant à l’ISSEG langue française licence III

Partagez

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here