Boké : satisfaction après la fin de la grève

0
55

Ce vendredi,  professeurs, élèves et parents d’élèves de Boké, ont apprécié la signature de l’accord entre  syndicat et gouvernement.

Toutes fois, ils n’ont pas aussi manqué de déplorer le retard accusé pour une sortie de crise. Pour Soriba Fofana professeur de mathématiques au lycée Filira, même si l’accord a retardé, il est quand même venu au bon moment.

Un  autre professeur de collège de la même école  qui a gardé  l’anonymat indique que la durée de cette grève est due au fait que le gouvernement et le syndicat ont été tous réticents au début de la grève. Les syndicats ont campé sur les 8 millions et le gouvernement a opté pour la fermeté. Il salue cependant l’attitude du syndicat qui est dit-il soucieux de l’avenir des enfants du pays. Côté élèves, Mamadou Alimou Diallo de la terminale science sociale au lycée Filira, dit être très content qu’une année blanche soit évitée. Cependant, il déplore beaucoup le retard accusé dans le programme de l’année scolaire pendant ces 3 mois de grève. Mais, il redoute l’échec lors des examens nationaux. Plusieurs parents d’élèves interrogés par laplumeplus.com évoquent de points communs. C’est le cas de Oumou Hawa Diallo mère de quatre élèves, « moi en tant que parente d’élèves, je suis très contente que cette grève ait pris fin et que nos enfants puissent reprendre le chemin de l’école parce que ça fait de cela trois mois, nos enfants sont à la maison. On ne peut pas rattraper ce temps perdu. Maintenant, je demande le gouvernement de faire de tout son mieux pour éviter de pareille grève. »

À signaler que les professeurs ont massivement répondu présents du côté du lycée et du collège Filira. Cependant,  plusieurs salles de classes sont restées vides faute d’élèves. Ibrahima Sarifou Boulleré Bah, élève de la terminale sciences sociales au lycée Filira de Boké

Partagez

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here