Français : écrire correctement des homophones grammaticaux

Pari, parie, paries, paris, Paris ECRIRE CORRECTEMENT DES HOMOPHONES GRAMMATICAUX

Pari = Promesse réciproque, par laquelle deux ou plusieurs personnes, qui soutiennent des choses contraires, s’engagent à payer une certaine somme à celui ou celle qui se trouvera avoir raison. (Définition de www.fr.wiktionary.org)

Exemple : parier sur un match de football

Parie = verbe parier au présent de l’indicatif : 1ère personne du singulier – je parie

3ème personne du singulier – il parie

Au présent du subjonctif : 1ère personne de singulier – que je parie

3ème personne de singulier – qu’il parie

Impératif : parie

N.B : Le verbe parier, quand il se prononce \pa.ʁi\ ne prend jamais de s s’il n’est pas terminé par e

Exemples

Tu paries, que tu paries = correct

Tu paris = incorrect

Mais le mot pari qui est un nom peut se retrouver au pluriel et s’écrire paris. Exemples : la société de loterie a ouvert les paris. Il a gagné tous ses paris

Paris = nom propre de lieu, capitale de la France, prend toujours P majuscule.

Une synthèse de Thierno Abdoul Diallo

J’awards : la récompense des jeunes leaders de Guinée

Samedi 9 septembre, la structure Intelligentsia-Guinée a procédé au lancement officiel du projet J’AWARDS à travers une conférence de presse à Prima center de Conakry. La rencontre a été  présidée par le ministre de la jeunesse Moustapha Naité.
Les J’Awards-Guinée visent à distinguer les jeunes acteurs du développement du pays selon les organisateurs. Moussa Daraba coordinateur général de ce projet a déclaré que  » Les J’AWARDS s’adressent principalement aux jeunes dont l’âge varie entre 15 et 35 ans. Et l’événement compte mobiliser des jeunes issus de toutes les catégories (politique, mode, engagement féminin, entrepreneuriat, culture, Société civile, éducation, recherche, innovation et sport).

Au cours de la conférence de presse, le ministre Moustapha Naïté a félicité et encouragé les organisateurs. Il a invité aussi les jeunes à tenir jusqu’à l’atteinte de leurs objectifs.
Le 8 décembre prochain, quatorze (14) jeunes seront désignés dans les différentes catégories en raison de leur engagement pour le progrès de la Guinée.
 Par Mohamed Keba Toure (666-26-51-17/622-78-49-16)

Littérature : Ismaël Loulou Barry sort un livre sur la santé

Encore une fois, l’écrivain Guinéen sort de son trou pour exposer et partager son talent.
Sous les caméras, Ismaël Loulou Barry a dédicacé son ouvrage « Guide de santé ».
L’auteur a parlé du pourquoi de l’ouvrage  » j’ai voulu apporter ma contribution à l’information, à la sensibilisation sur les facteurs de lutte de la crise cardiaque qui a endeuillé nos familles « . Mais à qui est destiné ce livre ?
L’auteur répond  » vous pouvez me le renvoyer, mais moi je l’ai écrit pour les jeunes.  »
Docteur Dadhi Barry de l’hôpital national Ignace Deen s’est prononcé sur ce livre  » les maladies cardio-vasculaires sont les premières causes de mortalité dans le monde. Sur 57 millions de décès annuels, 17,5 millions sont liés à elles. La seule hypertension est responsable de 8 millions de décès. L’usage du tabac est responsable de 6 millions de décès, le diabète 1,5 millions…  »
Toujours dans son intervention, il a dénoncé le manque de sport chez beaucoup de personnes.
Après dix minutes d’exposé, le public et l’auteur ont échangé à travers une pluie de questions.
Tierno Monénembo lauréat du prix de l’Académie française apprécie à juste titre le travail réalisé par cet écrivain avant de suggérer au public de consommer nos produits  » je suis heureux d’abord que le débat soit sur la santé alimentaire, j’ai l’impression que le guinéen mange mal. On voit au marché du manioc, des patates, mais on mange des macaronis, du pain alors que ce n’est pas bon pour la santé. Tant que nous mangeons les produits du colonisateur on sera toujours colonisé….  » Selon Monénembo, pour préserver la santé il faut un retour aux condiments africains  » il faut consommer les maniocs, les patates, les taros, les nyébé (haricots)…  » . L’auteur de ‘’Les écailles du ciel’’ souligne  » si l’on veut se décoloniser, il faudrait d’abord décoloniser l’assiette « .
Mamadou Bhoye Barry

Cérémonie littéraire : Tierno Monénembo aux jeunes ‘’il faut lire, lire, encore lire’’




Ce vendredi 07 juillet, une méga-dédicace a été organisée par l’association des écrivains de Guinée, dans la salle de conférence du ministère des affaires étrangères. L’activité a été placée sous le haut patronage de la ministre Makalé Camara avec le parrainage du ministre de la culture.
Le public constitué de lecteurs a écouté la trentaine d’auteurs, au rythme d’une kora douce. Néné Moussa Maléya Camara auteur de ‘La Guinée est une famille » a séduit l’auditoire.




Thierno Monénembo prix de l’Académie française 2017 était l’invité d’honneur. L’auteur des « crapauds Brousse » est revenu sur son nouveau prix « le prix vient encourager le travail de l’écrivain, c’est comparable au prix qu’un footballeur reçoit….je crois bien que la génération nouvelle fera mieux…. »
À la question de savoir quel conseil peut-il donner aux jeunes, Monénembo a répondu  » il faut lire, lire, encore lire ». Pendant les échanges entre lecteurs et auteurs, le chef de file de l’opposition a fait une apparition dans la salle. Cellou Dalein Diallo dira que cette présence est la meilleure façon pour lui de contribuer à l’événement Conakry capitale mondiale du livre. Il a apprécié et suggéré  » j’ai vu beaucoup de productions littéraires de très bonnes qualités qui méritent d’être encouragées, mais il faut que les guinéens lisent. On ne lit pas, on n’écrit pas beaucoup, mais on parle beaucoup. Il faut qu’on encourage les jeunes à lire et encourager ceux qui écrivent.  »




Pour le président de l’association des écrivains de Guinée, Lamine Capi Camara auteur de  » Safrin ou le duel au fouet » l’événement Conakry capitale mondiale du livre est déjà une réussite. Il promet que durant toute l’année, des activités seront organisées pour rapprocher les écrivains des lecteurs.
Mamadou Bhoye Barry licence 1 langue française à l’ISSEG de Lambandji

Town Cinema to Screen Indie Movies for the Whole Summer

An independent film is a film production resulting in a feature film that is produced mostly or completely outside of the major film studio system. In addition to being produced and distributed by independent entertainment companies, independent films are also produced and/or distributed by subsidiaries of major film studios.

Town Theatre to Host Romeo and Juliet Musical

Romeo and Juliet is a tragedy written by William Shakespeare early in his career about two young star-crossed lovers whose deaths ultimately reconcile their feuding families. It was among Shakespeare’s most popular plays during his lifetime and, along with Hamlet, is one of his most frequently performed plays.

Interview with Photographer Steffan Zoticus

Nature photography refers to a wide range of photography taken outdoors and devoted to displaying natural elements such as landscapes, wildlife, plants, and close-ups of natural scenes and textures. Nature photography tends to put a stronger emphasis on the aesthetic value of the photo than other photography genres, such as photojournalism and documentary photography.

Report from Contemporary Art Exhibition in Town Hall

Contemporary art is art produced at the present period in time. Contemporary art includes, and develops from, Postmodern art, which is itself a successor to Modern art. In vernacular English, « modern » and « contemporary » are synonyms, resulting in some conflation of the terms « modern art » and « contemporary art » by non-specialists.